Le glanage, c’est quoi ?

Avec le projet Des Chenaux récolte, nous parlons de glanage mais force est de constater que ce mot n’est pas familier pour tous.

Le glanage est un droit d’usage sur la production agricole, existant notamment en France, sous différentes formes depuis le Moyen Âge. Après la moisson, le ramassage de la paille et des grains tombés au sol est autorisé. On distingue le glanage, qui concerne ce qui reste à même le sol, du grappillage qui concerne ce qui reste sur les arbres ou les ceps après la cueillette. On glane donc des pommes de terre, des céréales, on grappille les raisins, les pommes, les fruits en général.

Wikipédia

Au fil du temps, les pratiques de glanage alimentaire se sont diversifiées, faisant émerger des formes variées, à la fois rurales ou plus urbaines, individuelles ou collectives. Le glanage est régie par des réglementations selon les pays et doit être fait avec l’autorisation des propriétaires.

L’activité de glanage, que nous allons pratiquer, cet été, avec Des Chenaux récolte, vise à récolter les légumes et fruits qui sont en surplus dans les champs et dans les arbres, chez nos maraîchers et donateurs partenaires de la MRC Des Chenaux.

Nous luttons à réduire le gaspillage alimentaire au début de la chaîne puisque ces aliments n’auraient pas été mangés autrement.

Nous ferons ainsi profiter la collectivité, en améliorant l’accessibilité à des aliments sains à des personnes défavorisées. N’est-ce pas un bon moyen de valoriser les aliments de notre secteur ?

Des glaneuses (souvent nommé Les Glaneuses) est un tableau de Jean-François Millet, peint en 1857 –Source : Wikimedia Commons.