Gadelle ou groseillier à grappes (Ribes rubrum)

Gadelle ou groseillier à grappes (Ribes rubrum)

La gadelle se mange rarement nature. Elle se cuisine plutôt en desserts et en gelée. Sa gelée entre dans la composition de la sauce grand veneur qui accompagne viandes rouges et gibiers.

Les fruits ont un goût à la fois acidulé et sucré

Petits arbustes dressés et compacts, les fruits poussent en grappes et les plants ne portent pas d’épines.

CONSERVATION OPTIMALE

Pour vous assurer d’en garder toute la saveur, réfrigérez ou congelez-les idéalement 2 à 4 heures après la récolte. 

Réfrigération : Entre cinq et dix jours.
Congélation : Rincer et assécher. Étendre sur une grande plaque et congeler.
Placer ensuite dans un contenant ou un sac hermétique.
La congélation conserve bien les arômes.
Décongeler dans un bain-marie, au réfrigérateur ou à la température de la pièce.
Déshydratation : Rincer les fruits dans une passoire. Étendre uniformément sur le plateau du déshydrateur.
Mettre à 60°C pour une durée minimum de 10 à 12 heures.

RECETTES

Reines des gelées et des confitures, elles sont tout aussi délicieuses fraîches.
Les baies sont idéales pour les tartes, verrines ou en accompagnement de poissons et de viandes. Elles rehaussent à merveille les salades et la coupe de crème glacée. On peut aussi les ajouter dans la préparation de muffins !

La gadelle s’apprête de plusieurs façons : 

  • Frais 
  • Cuisinés (coulis, sorbet et smoothie)
  • Cuits (confitures, gelée, tartes)
  • Transformés (sirop, jus, liqueur, vin fruité)

Gelée de gadelles>>