Pommes

RIEN NE SE PERD, TOUT SE TRANSFORME!

  • S’il vous reste quelques pommes abîmées, ne les jetez pas! Profitez-en pour faire une compote maison. Nettoyez-les sous l’eau, laissez le cœur (présence de pectine) et la peau (pour la couleur, mais il est préférable qu’elles soient bio).

CONSERVATION OPTIMALE

  • Conservez dans un endroit frais et sec.
  • Les pommes dégagent de l’éthylène, donc soyez vigilant de ne pas les placer à côté d’un autre fruit ou légume que vous ne souhaitez pas voir mûrir trop rapidement.
  • Une fois les pommes coupées, mettre du jus de citron pour éviter qu’elles ne noircissent.

CONGÉLATION

  • Congeler en tranches avec un peu de citron ou bien transformées (compote, tartes, chaussons). Les pommes auront tendance à brunir durant la congélation, l’addition de sel, de sucre ou d’acides, tels que le jus de citron ralentit ce processus.

ASTUCES

  • Chaque variété a des propriétés spécifiques (pommes à croquer, pommes à cuisson, pommes à compote, etc.) Renseignez-vous!
  • Achetez en sac ou à l’unité selon vos besoins. Favorisez les pommes du Québec.
  • La meilleure période de consommation des pommes s’étend de septembre à décembre

Bien nettoyer les pommes

Un bon conseil pour le consommateur de pommes conventionnelles : faire tremper les pommes dans une solution composée de deux tasses d’eau et d’une cuillère à thé de bicarbonate de soude pendant au moins deux minutes avant de les rincer. Des chercheurs de l’Université d’Amherst du Massachusetts ont conclu que c’est la manière la plus efficace de nettoyer les pommes des résidus de pesticides.
Sources ici.radio-canada.ca